Nous sommes choqués, profondément heurtés par ces récentes attaques sanguinaires contre des écrivains dessinateurs satiriques, des Français de confession juive et des forces de l'ordre.

Leurs agresseurs ont tué au nom de Dieu, leurs actes inexcusables nous rappellent les crimes commis en France contre les Protestants et contre les Catholiques du 16ème au 18ème siècle et contre les Juifs et des minorités au 20ème siècle.

Dans le monde occidental, la liberté de pensée et la liberté de presse sont des valeurs qui nous sont chères, pour lesquelles nous avons souffert, et que nous voulons préserver.

Mais ces valeurs ne sont pas nécessairement comprises et acceptées par des jeunes vivant dans une culture différente de la nôtre ou par certains jeunes Français vivant en France dans des quartiers très défavorisés. Ils se sentent foncièrement blessés, atteints dans leur dignité religieuse par ces caricatures qu'ils considèrent comme provocatrices et, bien plus grave, blasphématoires.

Ces violences ont déjà engendré un état de guerre.
Le dialogue doit être entrepris pour établir ensemble une compréhension de ce qui constitue le respect mutuel.

REJOIGNONS TOUS LES ARTISANS DE PAIX !