Les Quakers firent leur apparition pendant les turbulences religieuses et politiques que connut la Grande-Bretagne dans les années 1640. George Fox, fils d'un tisserand du Leicestershire, décida alors qu'il était jeune adulte qu'il allait étudier la Bible par lui-même, plutôt que de se soumettre aux enseignements du clergé.

Durant quatre ans il ressentit un conflit intérieur opposant les idées religieuses traditionelles admises à son époque et sa propre expérience intérieure du divin. Fait inhabituel pour son époque, il en vint à croire que chacun peut ressentir --et ressent souvent-- la connaissance directe de Dieu et n'a nul besoin de prêtres comme intermédiaires. Il était convaincu qu'il existe quelque chose de Dieu en chacun. Il suffit dès lors de se mettre à son écoute.

D'autres entendirent son message, et de ces modestes débuts, les idées quakers se répandirent dans toute la Grande-Bretagne. Vers la fin du 17ème siècle, un important pourcentage de la population (peut-être jusqu'à 10%) était devenu "Quaker par conviction". Ces Quakers s'assemblaient, sans liturgie ni credo, en petits groupes locaux désignés sous l'appellation "Meetings for Worship" (assemblée de culte).

Les Quakers d'aujourd'hui se rassemblent encore ainsi. Il ne s'agit pas d'offices religieux au sens où on l'entend habituellement. Il s'agit plutôt de rassemblements silencieux permettant la communion en esprit, d'une durée d'environ une heure, au cours desquels quelques personnes interviennent éventuellement en parole, si elles se sentent poussées par l'Esprit.

Dans la tradition quaker européenne, il n'y a pas de pasteurs ou de ministres attitrés. Chaque participant à l'assemblée est considéré comme un chercheur de la Vérité, à sa propre façon. Il n'y a aucun credo formel.
Chacun essaie d'être à l'écoute de Dieu, en lui et au travers des autres.

Le quakerisme a ses racines dans la chrétienneté, et les enseignements de Jésus sont très importants pour la grande majorité des Amis. Toutefois, les Quakers ont souvent recours à d'autres expressions, comme "la lumière intérieure", "l'étincelle divine", "la présence vivante", "la semence", etc. Pour certains, ces termes sont plus appropriés pour tenter d'exprimer leur experience spirituelle qu'un langage religieux traditionel.

Les Quakers ne séparent pas religion et vie quotidienne. Ils croient que Dieu se rencontre au coeur de la vie quotidienne et des contacts humains... bien que le culte reste un fondement de leur expérience.
On peut se trouver dans la présence divine au sein de l'assemblée réunie, mais aussi lorsqu'on est seul, et l'Esprit guide chacun vers une compréhension et des valeurs qui dirigent leur vie.

Adresse

Maison Quaker
11 avenue des Quakers
30111 Congénies
France

 

Contact renseignements

Françoise Tomlin
+33 (0)4 66 35 27 16
MAIL

Pour réserver :

Veuillez contacter les Amis résidants au
centre.quaker.congenies@gmail.com
+33 (0)4 66 71 46 41

Secrétaire du groupe Languedocien

Eric Sonié
+33 (0)4 67 44 26 78